MOT À MAUX

Publié par CHANTAL PELLETIER

Vendredi 26 août 2016 | Mot à maux

MAM_08

Voyageuse en écriture comme dans la vie, Chantal Pelletier navigue avec bonheur des nouvelles aux polars, du théâtre (elle a été une des Trois Jeanne) aux romans. Avec sa rubrique Mot à maux, Chantal Pelletier joue chaque mois au gré de ses rencontres et de l’actualité, entre mots et maux. Avec en consolation une œuvre de son choix.

Au rendez-vous des artistes, les habitués du comptoir s’inquiètent de la prolifération d’une invasion de baudruches trop gonflées qui étouffent tous ceux qui les approchent et leur foutent la frousse. Désolant de retrouver à la rentrée, -surtout dans les grandes villes semble-t-il ?- ces monstres moi-bibi-je-mézigue-moi-même-personnellement et autres ego agités qui croient qu’il y a une élite et qu’ils en font partie.  Auto-vantés et auto-mis-en-scène, leurs shows épuisants de promo personnelle (pro-moi), singent une chiante campagne électorale pour présider un flippant pays du moi-je. D’un autre genre, mais de la même famille, sont ceux qui prennent à tout bout de champ  leur portable dit intelligent pour un (beau) miroir et dégainent en veux-tu en voilà des selfies affligeants, qui sont à l’autoportrait ce qu’un photomaton raté est à l’œuvre de Cindy Sherman.

Si j’avais un crayon, je changerai les miroirs téléphoniques de ces narcisses en monstres leur giclant au visage une bave épaisse faisant de leurs arrogantes figures  des  faces de gargouilles.

somnyama Ngonyama

On se came ! Pour cela, je file à Arles aux Rencontres de la photographie (1), voir et revoir le travail, en autoportraits justement, et somptueux, de Zanele Muholi, photographe africaine du Sud (2) qui dit avec force et beauté les femmes d’Afrique d’hier et d’aujourd’hui dans son exposition « Somnyama Ngonyama » (titre tiré d’une phrase zouloue signifiant « Salut à toi, lionne noire »). Je salue ici son travail ébouriffant et lui tire mon chapeau ! Dans la halle voisine, je me fais choper par Christian Marclay (3) et son emballante poétique visuelle, alternativement silencieuse ou sonore, du détail et du rebut (on n’est pas près d’oublier que cet artiste balèze a été Lion d’or à Venise en 2011, avec The clock, un film rassemblant des milliers d’extraits de films de l’histoire du cinéma indiquant l’exact passage du temps pendant… vingt-quatre !). Tant que j’y suis, et dans la même halle s’il vous plaît, je me fends la pêche devant les photos orgiaques d’Hara-Kiri, journal bête et méchant. On pige alors, si ce n’était déjà fait, que ce boulot n’est pas que de la blague, qu’il vieillit comme un grand cru et que beaucoup de ses effronteries ont des airs futuristes. Si j’avais l’esprit nostalgique, ce dont il ne saurait être question, je me prendrais à regretter que le temps file à l’envers.

Eamonn Doyle

Mais pas de mauvaises pensées, « Rire de tout, de tout forcément, amèrement, pour exorciser les vieux monstres» disait Cavanna. Il a raison, d’autres réjouissances sont au programme à Arles, et décidément pas que pour de rire. Il est recommandé de se ruer sur Mauvais genre, renversante collection de Sébastien Lifshitz rassemblant 200 photos sur le travestissement datant de 1880 à 1980 (4) « de femmes et d’hommes qui osent jouer avec le genre devant l’œil de la caméra, ce que, peut-être, ils n’auraient pas osé faire en public ». A quelques centaines de mètres de là, un des monuments de cette édition 2016, Eamonn Doyle (5), nous emmène tambour battant dans les rues de son Dublin natal dans une installation où photos géantes, musique et dessins sont de mémorable compagnie. Je n’ai pas tout vu à Arles et je reprendrai la cueillette au moins encore une fois avant le 25 septembre, juré, craché !

Chantal PELLETIER

N'hésitez pas à suivre le blog  de Chantal Pelletier

(1) http://www.rencontres-arles.com/Home

Professeur Choron

(2) www.rencontresarles.com/C.aspx?VP3=CMS3&VF=ARL_709_VForm&FRM=Frame%3AARL_840

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Marclay

(4) http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2016/07/04/article/159912635/arles-2016-mauvais-genre/

(5) http://www.rencontres-arles.com/C.aspx?VP3=CMS3&VF=ARLAR1_352_VForm

À retrouver sur notre site : 

Chantal pelletier – Mot à maux : Et lecteur, mars 2017

Chantal Pelletier - Mot à maux : Amies voix, février 2017

Chantal Pelletier - Mot à maux : Au désir des dames, janvier 2017

Chantal Pelletier - Mot à maux : Envers, décembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Ressasser tue, novembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Soif de pétrole, octobre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Fichus chiffres, septembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Parade, juillet 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Voyage au pays des autres, juin 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : culture culte, mai 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Chance de chanter, avril 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Ce n'est pas du sang, c'est du rouge!, mars 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Image saine, février 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Carton de consolation, janvier 2016

Retour au listing