MOT A MAUX : AMIES VOIX

Publié par Chantal PELLETIER

Vendredi 24 février 2017 | Mot à maux

Kriss Graffiti, ou la Kriss, de son vrai nom Corinne Gorse Kriss Graffiti, ou la Kriss, de son vrai nom Corinne Gorse

Chaque mois, l’écrivaine Chantal Pelletier joue avec MOTS ET MAUX, s'imagine dessiner et repère quelques consolantes œuvres d'art pour questionner nos certitudes…

Au Rendez-vous des artistes, chacun a voix au chapitre, et l'hommage rendu récemment à Kriss, au cours du festival Longueur d’ondes, à Brest, remporte pas mal de suffrages. La Kriss a  des adeptes. Disparue en novembre 2009, la productrice-animatrice est depuis en mode avion sur les antennes amnésiques. Pourtant, on n’oublie pas cette voix rieuse de France-Inter qui a tracé la voie aux femmes de radio, une voix en mini-jupe, comme elle disait, apparue sur les ondes à la fin des années 60, qui  inventa le ton de Fip, dans l’insolence et la fantaisie d’une époque : « Il y a un embouteillage monstre rue de Paradis… Comment avez-vous eu mon adresse ? ». Espiègle, cajoleuse, cette voix au timbre de collection a su entrer dans l’intimité des auditeurs au cours de quatre décennies, tisser avec eux une amitié comme on en n’imagine plus. A  réécouter cette voix aussi singulière qu’une empreinte digitale, Kriss est là, vivante, unique. Quelques années avant son décès, elle avait tenu à nous consoler de son absence (1), nous assurant que les voix sont immortelles. « Un jour, j’ai dit à un ami physicien que les gens de radio étaient comme des éphémères qui ne volent qu’un jour et disparaissent. C’est faux, m’a-t-il répondu. Tout ce qui existe est détruit par le temps. Les monuments les plus beaux, les livres, la planète elle-même disparaîtra. Mais vous, les voix de radio, vous êtes éternelles. Vos paroles emportées par les ondes hertziennes voyageront dans l’univers aussi longtemps qu’il existera». On reste sans voix face à cette vérité qui en rappelle une autre : nous quittons les morts lorsque nous les rejoignons. En attendant, nous vivons AUSSI pour les empêcher de disparaître.

Kriss Graffiti, ou la Kriss, de son vrai nom Corinne Gorse

 

A propos de voix qui bouleversent, comment ne pas tomber en amour avec celle, profonde, pleine et chavirante, de l’actrice Claude Degliame. Si j’avais un crayon, je dessinerais sa silhouette pleine de grâce dans Aglaé (2) prostituée bénie entre toutes les femmes, gouailleuse juchée sur des lingots d’humanité pure. Son solo étourdissant électrisa les spectateurs du théâtre du Rond-Point à Paris en janvier, et sera repris aux Subsistances, à Lyon, au festival AVRIL EN VRILLE, CA MANIFESTE, du 30 mars au 2 avril, et au Bateau feu, à Dunkerque, le 4 et 5 mai. Les chanceux pas trop loin de la divine apparition courront se faire frôler par sa nuisette!

Claude Degliame, une grande dame « mauvais genre » sur scène dans son spectacle Aglaé.

Autre lieu à approcher pour entendre chanter les âmes et reprendre une vigueur capable d’hâter la venue du printemps à la source même de la création: le musée du quai Branly où tant de chefs d’œuvres façonnés par des inconnus (3) vous alpaguent, vous étreignent, et, pour un peu, vous mouilleraient les yeux. Pas de signature, juste l’éblouissement nécessaire à une joie propre à vous faire gambader. Un rappel, bien nécessaire en ces temps où la bourse l’emporte sur la vie dans bien des ateliers: les artistes ne sont pas des marques, non, non. Ce sont des voix.

Chantal PELLETIER

N'hésitez pas à suivre l'actualité de Chantal Pelletier sur son site

 

Collections du musée du quai Branly, Paris

(1) dans son dernier livre Sagesse d’une femme de radio, éditions Jean-Claude Béhar

(2) Texte et mise en scène de Jean-Michel Rabeux

(3) Et peut-être pillés, ce ne sera pas ici notre question…

À retrouver sur notre site : 

Chantal pelletier – Mot à maux : Et lecteur, mars 2017

Chantal Pelletier - Mot à maux : Au désir des dames, janvier 2017

Chantal Pelletier - Mot à maux : Envers, décembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Ressasser tue, novembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Soif de pétrole, octobre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Fichus chiffres, septembre 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Promo Pro-Moi, août 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Parade, juillet 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Voyage au pays des autres, juin 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : culture culte, mai 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Chance de chanter, avril 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Ce n'est pas du sang, c'est du rouge!, mars 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Image saine, février 2016

Chantal Pelletier - Mot à maux : Carton de consolation, janvier 2016

 

Retour au listing