LIBRES PAROLES : LA CARICATURISTE CRISTINA S’ENGAGE POUR LES DROITS DES FEMMES

Publié par Pierre BALLOUHEY

Vendredi 15 décembre 2017 | Libres Paroles

© Cristina, « Equality / Égalité », », Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ». © Cristina, « Equality / Égalité », », Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

La caricaturiste Cristina vit à Lisbonne au Portugal où elle travaille depuis 1986 comme illustratrice et dessinatrice de presse. Pour elle « la Liberté d’expression est la reine des liberté ». Elle se bat au quotidien pour repousser la ligne rouge qui depuis des centaines d’années cherche à la réduire à une peau de chagrin. Ses dessins témoignent de son engagement féministe !

© Cristina, "Autoportrait",», Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

© Cristina, « Universal Declaration of Human Rights / Déclaration Universelle des droits de l’Homme », Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

Cristina Sampaio alias Cristina travaille depuis 1986 pour plusieurs journaux et magazines nationaux et internationaux comme Expresso, Le New York Time, Le Wall Street Journal, Kleine Zeitung, Le Courrier International, ou encore Le Boston Globe.

 Elle est membre de France-Cartoons et de Cartooning for Peace.

Elle participe à l'exposition itinérante  «  Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression » que Le Crayon organise en 2018 en partenariat avec France-Cartoons et le Festival du Dessin de Presse et de la Caricature de l'Estaque (FIDEP).

 

 

 Pierre Ballouhey - Où en sont les droits des femmes au Portugal ?

 Cristina Sampaio - En théorie, les droits des femmes sont pleinement défendus par la Constitution, qui consacre l'égalité des genres. Mais, dans la pratique, il y a de nombreuses situations où ils ne sont pas respectés.

 Pierre Ballouhey - Tu penses qu'il y a encore des progrès à faire ?

 Cristina Sampaio - Il y a encore des pas de géant à faire. Souvent, l'égalité des droits et des chances n'est pas une réalité. L’égalité des genres n'est pas pratiquée. Il y a encore des entreprises où, pour le même travail, les femmes ont des salaires plus bas. Il est très difficile pour une femme d'atteindre des postes de direction ou des fonctions politiques. La violence domestique sur les femmes est une réalité avec des chiffres inquiétants.

De gauche à droite © Cristina, « International women’day / Journée Internationale des femmes », « Gender / Genres »,», Exposition Au bout

Pierre Ballouhey - Dans quel sens souhaiterais-tu que ça s'améliore ?

Cristina Sampaio - Le changement des mentalités est fondamental. Le machisme, supporté par des valeurs conservatrices, liées au poids de la morale catholique, est encore très présent dans la société, avec de graves conséquences. Récemment il y a eu le scandale inadmissible d'un juge qui a innocenté un homme accusé d'agressions physiques violentes contre sa femme, invoquant non pas la loi mais la Bible, en parlant d’adultère.

Pierre Ballouhey - Est-ce que le fait d'être une femme t'a nui dans ta carrière de dessinatrice ?

Cristina Sampaio - Dans mon cas, je ne crois pas, je n'ai pas cette perception. Les femmes caricaturistes souffrent de discrimination positive…

De gauche à droite © Cristina, « Condemned / Condamnée », « The law of the jungle / La loi de la Jungle »,», Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

Pierre Ballouhey -  N'as-tu pas l'impression d'une régression depuis quelques années ?

Cristina Sampaio - Peut-être il y a une régression au niveau des comportements, alliée à la disparition des idéaux d'émancipation et de solidarité et à une crise généralisée des valeurs.

Entretien réalisé par Pierre BALLOUHEY, Président de France-Cartoons

 

De gauche à droite © Cristina, « We decide ! / Nous décidons ! », « Trying on /Essayage »,», Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

Cristina en quelques dates :

- 1960 Naissance à Lisbonne au Portugal.

- 1985 Diplômée de l’École des Beaux-Arts.

- 1986 Commence sa carrière d’illustratrice et de dessinatrice de presse.

© Cristina, « Gender game / Jeux des genres », Exposition Au bout du crayon, les droits des femmes : caricatures, dessins de presse et liberté d’expression ».

 

DANS LA MÊME RUBRIQUE LIBRES PAROLES :

- Il était une fois Samya Arabi. 

- Le dessinateur Pierre Ballouhey.

Camille Besse vous souhaite "ni Dieu nichon!"

Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France.

Angel Boligan, le dessinateur de presse qui aurait voulu signer Guernica.

 - Le dessinateur Fathy Bourayou.

- "Green is good" pour le journaliste indépendant Bruno Caïetti 

-  La caricaturiste Cristina s’engage pour les doits des femmes

- Faujour, "le Pitbull du dessin de presse." 

- Il était une fois à Nuit Debout : le Groupe Cachan.

- Saad Hajo, dessinateur syrien en exil.

- Le F.N. au bout du crayon de Jiho.

- Nadia Khiari, alias Willis from Tunis.

- Nadia Khiari et son chat Willis, l’ardeur au service des femmes et de la liberté d’expression.

- Le réalisateur Olivier Malvoisin.

Stéphane Manier de Reporters sans Frontières.

Richard Martin, le seigneur du Toursky.

- Un trait pour faire bouger les lignes ! À la rencontre de Mitu, la caricaturiste bangladaise.

- Draw to move the rows ! Meet Mitu, the cartoonist from Bangladesh !

Gustave Parking, le clown poète

- Picha, l'interview, ou comment rire de tout (Une vidéo du Crayon)

- Le F.N. au bout du crayon du caricaturiste Placide.

Kianoush Ramezani, un homme libre.

Bernard Rodenstein, le chemin de la fraternité

- Le caricaturiste Jean-Michel Renault confronté à l'affront national.

Trax, la Pasionaria du dessin de presse.

Fawzia Zouari, un Islam éclairé.  

Retour au listing