Le crayon s’empare de la photo : Robert CAPA

Publié par Alexandre FAURE

Lundi 04 janvier 2016 | Histoire

© Avoine © Avoine

Témoins ou mémoires de leur temps ? Plusieurs photos réalisées en périodes de conflit, par l’émotion et l’indignation qu’elles ont suscitées, ont fait le tour de la terre. Elles sont devenues de véritables symboles, qui ont été revisités par les dessinateurs de presse.

« Mort d’un soldat républicain » De Robert Capa

© Robert Capa, Mort d’un soldat républicain, 5 septembre 1936

© Robert Capa, Mort d’un soldat républicain, 5 septembre 1936

Le 5 septembre 1936, en pleine guerre civile espagnole, le photographe reporter Robert Capa (1913-1954), juif hongrois, solidaire des brigades internationales et du Frente Popular, fixait, par son Leïca, un républicain espagnol, l’anarchiste Federico Borrell Garcia frappé de plein fouet par une balle franquiste. Le cliché légendé « Comment ils sont tombés » est publié par le magazine Vu le 23 septembre 1936. Elle sera reprise à la une de Paris soir le 27 juin 1937, puis le 12 juillet de la même année dans le magazine Life. Photo authentique ? Cliché mis en scène ? La question reste encore ouverte. Il n’en reste pas moins que la photo de Capa est devenue une icône et à jamais le symbole de l’Espagne victime du fascisme.

© Cardon.

© Cardon. Cardon transforme la mort du républicain espagnol en un temps de pose. Il s’interroge sur le statut du photographe, et semble donner raison à la thèse de la mise en scène.

 

© Hommage à Honoré (1941 – 7 janvier 2015)

© Hommage à Honoré (1941 – 7 janvier 2015) Honoré, tombé le crayon à la main sous les balles des fascistes islamistes, dénonce la béatification à Rome par le Pape des religieux morts pendant la guerre civile espagnole et considérés par l’Église comme des martyres. Sa gravure rappelle le rôle majeur de l’institution catholique aux côtés des troupes franquistes.

 

Alexandre FAURE

À VOIR ET LIRE DANS LA MÊME RUBRIQUE :

Le crayon s'empare de la photo : "Joe Rosenthal : élévation du drapeau sur Iwo Jima."

Le crayon s'empare de la photo : " Nick Ut : Kim Phuc brulé au napalm."

 

Retour au listing