LIBRES PAROLES : "GREEN IS GOOD" POUR LE JOURNALISTE INDÉPENDANT BRUNO CAÏETTI

Publié par Alexandre FAURE

Mardi 22 août 2017 | Libres Paroles

Bruno Caïetti Bruno Caïetti

"Green is good", un nouveau mensuel d'information, un « autre journal » qui fait l’éloge de la lenteur, va bientôt voir le jour sur le territoire des 12 communes du Golfe de Saint-Tropez. Le Crayon a rencontré Bruno Caïetti, l'un des porteurs de ce projet. Une information éco-citoyenne au service de la liberté d’expression !

Le Crayon - Pourquoi ce nom "Green is good" ?

Bruno Caïetti - Cela peut sembler un peu incongru effectivement d’avoir choisi un titre en anglais pour un mensuel qui sera rédigé en français. Nous avions pensé à de nombreux titres possibles autour de l’idée de proposer un « autre journal » et de mettre en valeur un esprit éco-citoyen. Finalement, c’est « Green is Good » qui s’est imposé pour la sonorité et parce que ce sont des mots que tout le monde connaît avec « Green » pour souligner notre engagement éco-responsable et « Good » pour transmettre notre vision positive.

Le Crayon - Vous voulez proposer « une autre voix » : pensez-vous que la presse traditionnelle ne peut pas aborder, ou n’aborde pas certains sujets ?

Bruno Caïetti - Nous pensons surtout qu’il y a la place, en marge de la presse quotidienne régionale, pour un média ultra-local qui puisse apporter une vision positive, c’est-à-dire qui mette en valeur les bonnes initiatives, et fasse valoir ce qui fonctionne et même ce qui cherche à fonctionner.

 

© Émiliano Ponzi

Par ailleurs, avec une parution mensuelle, nous nous plaçons sur une temporalité toute autre. Nous avons en effet vocation à proposer des informations qui ont une durée de vie plus longue. Cela pousse également à rentrer plus en profondeur dans les sujets en leur accordant davantage de place. C’est un peu un éloge de la lenteur : que les journalistes prennent le temps de réaliser leurs articles pour que les lecteurs en profitent plus pleinement à leur tour.

Le Crayon - Vous annoncez vouloir privilégier les sujets portant sur la vie économique, quelle sera la place accordée à l’économie sociale et solidaire ?

Bruno Caïetti - Nous souhaitons effectivement donner une place importante à l’économie des 12 communes et à ses nombreux acteurs en y consacrant un vrai cahier dédié chaque mois. Cela part d’un constat simple : alors que les entreprises, artisans, commerçants et toutes les branches de l’économie locale, touristique et non-touristique, sont des relais de croissance essentiels pour le territoire, ils sont quasiment invisibles dans les médias. Nous nous proposons donc de leur donner la parole en allant rencontrer les femmes et les hommes qui composent notre tissu économique.

Dans ce contexte, l'économie sociale et solidaire, mais aussi, le circuit court ou l'économie circulaire seront des sujets prépondérants.

© Émiliano Ponzi

Le Crayon - Notre association œuvre pour la défense et l’illustration de la liberté d’expression à travers le dessin de presse : en trouvera-t-on dans Green is Good ?

Bruno Caïetti - En dehors de l’actualité du Crayon qui aura toute sa place dans nos pages, nous aimerions effectivement que certains articles soient illustrés avec des dessins. On pourrait imaginer aussi un espace spécifiquement réservé au dessin de presse. Cela va dépendre en partie des collaborations que nous allons nouer au fil du chemin.

Nous nous abstiendrons simplement de diffuser des dessins politiques car nous tenons à rester indépendants et ne pas verser dans la politique partisane.

En revanche, vous pouvez compter sur nous pour rapporter de la vie des mairies tout ce qui nous semble être des mesures allant dans le bon sens et qui touchent les habitants du Golfe dans leur quotidien.

Le Crayon - Pourquoi passer par une campagne de financement collaboratif ?

Bruno Caïetti - Nous pensons sincèrement qu'un mensuel tel que Green is Good peut apporter un grand plus au Golfe de Saint-Tropez. Mais cela ne peut se faire qu'en étant à l'écoute des habitants des 12 communes, c'est pourquoi nous avons voulu les associer, dès avant le premier numéro, à la création du magazine. Les contributeurs peuvent adhérer à l'association des lecteurs qui sera un interlocuteur privilégié pour la rédaction, notamment dans le choix des sujets à traiter.

L'objectif est de fédérer les énergies positives du Golfe et, avec ce soutien, d'offrir une information de qualité, réalisée en circuit-court, capable d'aborder tous les domaines mais avec une ligne éthique forte : éco-citoyenne et positive.

Entretien réalisé par Alexandre FAURE

Si le projet vous intéresse, retrouvez tous les détails sur le site de sa campagne de financement participative : www.ulule.fr/green-is-good

© Émiliano Ponzi

Tous les illustrations d'Émiliano Ponzi présentées dans le cadre de cet entretien ont été choisies par Le Crayon pour accompagner les propos de Bruno Caïetti  et non pas pour les illustrer. Nous en remercions son auteur.

DANS LA MÊME RUBRIQUE LIBRES PAROLES :

- Il était une fois Samya Arabi. 

- Le dessinateur Pierre Ballouhey.

Camille Besse vous souhaite "ni Dieu nichon!"

Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France.

Angel Boligan, le dessinateur de presse qui aurait voulu signer Guernica.

 - Le dessinateur Fathy Bourayou.

- "Green is good" pour le journaliste indépendant Bruno Caïetti 

- Faujour, "le Pitbull du dessin de presse." 

- Il était une fois à Nuit Debout : le Groupe Cachan.

- Saad Hajo, dessinateur syrien en exil.

- Le F.N. au bout du crayon de Jiho.

- Nadia Khiari, alias Willis from Tunis.

- Le réalisateur Olivier Malvoisin.

Stéphane Manier de Reporters sans Frontières.

Richard Martin, le seigneur du Toursky.

Gustave Parking, le clown poète

- Picha, l'interview, ou comment rire de tout (Une vidéo du Crayon)

- Le F.N. au bout du crayon du caritaturiste Placide.

Kianoush Ramezani, un homme libre.

Bernard Rodenstein, le chemin de la fraternité

- Le caricaturiste Jean-Michel Renault confronté à l'affront national.

Trax, la Pasionaria du dessin de presse.

Fawzia Zouari, un Islam éclairé.  

Retour au listing