Le Crayon a reçu : Joseph Ciesla

Publié par Heliane BERNARD

Mercredi 25 novembre 2015 | Le Crayon a reçu

LCAR

L’artiste Joseph Ciesla dit avec ces formes tourmentées l’horreur de tous les meurtres fanatiques.

Merci à Joseph Ciesla, sculpteur né en 1929 en Pologne, qui vient d’envoyer au Crayon ce fusain tracé dans la douleur des événements du 7 janvier 2015. Il y dit l’horreur de ces meurtres, de tous les meurtres fanatiques. Il dit avec ces formes  tourmentées la déchirure, le deuil mais aussi l’espoir fragile avec la lumière qui s’échappe vers le ciel.
Joseph Ciesla est venu en France lorsqu’il avait quatre ans. Génial autodidacte, savant par ses propres recherches intérieures, il poursuit une œuvre monumentale en explorant toutes les possibilités de la matière : bois, pierre, fer, acier, laine, tissu. Ses sculptures sont précédées de dessins où il fait jouer les différentes valeurs de la lumière et de l’ombre, la matière brute et la matière polie.

Cicatrices du temps, 7 janvier 2015, technique mixte : fusain, pastel, crayon noir, graphite, 50 x 65 cm.

Cicatrices du temps, 7 janvier 2015, technique mixte : fusain, pastel, crayon noir, graphite, 50 x 65 cm.

 

 

 

Retour au listing