DONNER À VOIR ET À PENSER : C’EST QUOI LA LIBERTE ? (4 ÈME PARTIE) LA LIBERTÉ S’INVENTE

Publié par Alexandre FAURE

Mercredi 28 décembre 2016 | Histoire

Côté, "Ce n'est pas évident d'encadrer la liberté d'expression." 14 01 2015 Côté, "Ce n'est pas évident d'encadrer la liberté d'expression." 14 01 2015

La liberté se manifeste dans la création des œuvres artistiques et dans la capacité que les hommes ont à innover pour faire avancer arts et sciences. La liberté, c’est aussi franchir ses limites et s’inventer un art de vivre.

« Exercer librement son talent, voilà le vrai bonheur»

                                             Aristote (384-322 av.J.-C.)

L'IMAGINATION, REINE DE LA LIBERTÉ

LES ARTS SONT REBELLES

CRÉER, C’EST ÊTRE LIBRE

« La création c’est la liberté. Il ne faut pas penser : on ne fait pas ça de cette façon, ou bien : une cumbia, une rumba ou un reggae, ça se joue comme-ci et pas comme-çà ; il faut briser les moules ; un poil d’irrévérence, c’est toujours bien». Manu Chao

Les poètes, les musiciens, les peintres, les créateurs ont toujours revendiqué leur liberté de création. C’est particulièrement vrai depuis le XIXème siècle. L’Olympia de Manet présentée au Salon de 1865, ou encore les Demoiselles d’Avignon de Picasso en 1907 choquent au point de provoquer la caricature.

Cham, (1818-1879), « La naissance du petit ébéniste. » caricature de l’Olympia de Manet 14 mai 1865. Le Journal amusant, novembre 1912 « Entartete musik » (Musique dégénérée) Affiche allemande nazie représentant la musique jazz dite dégénérée, 1937. On peut voir sur la veste du musicien noir, l’étoile de David qui allait devenir le symbole de l’antisémitisme nazi.

 Durant la Première Guerre Mondiale, les détracteurs du cubisme écrivent son nom avec un K car son principal marchand Daniel-Henry Kahnweiler est allemand. La liberté des peintres est perçue comme subversive.

Cette liberté, les régimes dictatoriaux ou autoritaires ne l’admettent pas. Ils ont toujours voulu contrôler la culture, censurer ou détruire ce qui leur paraît subversif, soumettre les artistes pour les mettre au service d’un art de propagande. Les nazis ouvrent ainsi en 1937 l’exposition dite d’Art dégénéré, présentée au public comme l’œuvre de malades mentaux ou d’artistes bolchevicks et juifs.  Sur les cimaises : Klee, Kandinsky, Kokoschka, ou encore Picasso ou Chagall...

« Lorsque je regarde mon travail avec un certain recul, je crois que j’ai surtout crié mon amour de la liberté. Dire non à l’ordre établi, c’est la vocation profonde de l’art. » disait le peintre Karel Appel, co fondateur du mouvement COBRA.

Ce n’est pas un hasard si ce fut des dessinateurs satiriques qui furent la première cible des fascistes qui ont nom de l’islam ont pris pour cible la rédaction du journal satirique Charlie-Hebdo le 7 janvier 2015.

© Nadia Khiari, « Aujourd’hui vous avez tué des dessinateurs, mais des légions de dessinateurs vont naître. », janvier 2015 © André-Philippe Côté, « Ce n’est pas évident d’encadrer la liberté d’expression ! », janvier 2015

 

LA SCIENCE REPOUSSE SES LIMITES

UN VASTE ESPACE DE LIBERTÉ 

Depuis la nuit des temps, les esprits inventeurs arrivent à se libérer des lois de la nature, à les défier. Transmis de génération en génération, rapportés par les peintres et les poètes, les mythes et les légendes de l’Antiquité se sont fait l’écho de ces esprits libres qui ont osé désobéir aux dieux ou aux puissants. Dédale avec son fils Icare, a conçu pour s’évader du labyrinthe où ils étaient enfermés, des ailes qu’il a fixé à leurs épaules avec de la cire. Le titan Prométhée a donné le feu aux hommes, leur a enseigné la métallurgie et permit l’apparition de la civilisation, malgré l’interdiction de Zeus. Tous, comme Sisyphe, ont payé durement leur désobéissance, leur liberté. 

Le dessinateur de presse Honoré, assassiné le 7 janvier, au nom de Dieu, s’était amusé de remettre ces insoumis en scène dans la Grèce d’aujourd’hui.

© Honoré,Grèce : Retour à la mythologie. Prométhée & Icare

© Honoré,Grèce : Retour à la mythologie. Sisyphe

Leurs héritiers : Copernic, Galilée, Darwin… n’auront de cesse  à affronter les certitudes de la science officielle assujettie aux pouvoirs politiques ou/et religieux.

© Chris Madden © Herrmann, La Tribune de Genève, 12 février 2009 © Faujour, Charlie-Hebdo, 13 janvier 2016

UN ART DE VIVRE

« Attaché ? dit le loup : vous ne courez donc pas où vous voulez ? » Jean de La Fontaine (1621-1695), Le loup et le chien

C’EST L'HISTOIRE DE CHACUN 

Être libre, se rendre libre, ne dépend pas seulement des lois établies pour la société. Il est des êtres qui sont libres intérieurement. Ils savent être libres dans leur tête, dans leur mode de vie, dans leurs idées. Il est aussi des êtres qui comme Carmen incarnent la liberté absolue. Ils vont leur chemin, écartant les carcans et les préjugés de la vie sociale. 

 

© Peynet, Les amoureux © Siné, Sous les pavés la plage, Siné Mensuel

Alexandre FAURE

À lire ou à relire :

Donner à voir et à penser : C'est quoi la liberté? (1ère partie) La liberté : allégories & symboles 

Donner à voir et à penser : C'est quoi la liberté? (2ème partie) La liberté se conquiert.

Donner à voir et à penser : C'est quoi la liberté? (3ème partie) La liberté s'entretient

Donner à voir et à penser : C'est quoi la liberté? (5ème partie) La liberté s'écrit de A à Z

Remerciements à : Philippe Côté, Nadia Khiari. 

Hommage à : Cham, Honoré, Peynet, Siné. 

Retour au listing