VIVRE ENSEMBLE : UN CONCOURS NATIONAL TRES REUSSI !

Publié par Heliane BERNARD

Mercredi 18 janvier 2017 | Actualité


William Wilson, Ronde humaine, 1997

William Wilson, Ronde humaine, 1997, pastel, 75 x 75 cm, illustration pour l’album La Déclaration Universe... William Wilson, Ronde humaine, 1997 William Wilson, Ronde humaine, 1997, pastel, 75 x 75 cm, illustration pour l’album La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, album Dada, 1997, éditions Mango, détail.

Des plus petits - 7 ans - aux plus grands - 18 ans, de l’école de Ramatuelle, à celles du Golfe, jusqu’aux villes plus éloignées, Brest ou Evry, Dijon, Saint Etienne, Biscarosse … , ils ont participé en nombre. Ils ont réfléchi, soit individuellement, soit en groupes à ce qu’est le Vivre ensemble, si difficile, si exaltant aussi. Ce vivre ensemble est exigeant, il demande de la tolérance, de la bienveillance. Il demande du cœur. Et tous ceux qui nous ont envoyé leur dessin en ont montré beaucoup, du cœur et nous les remercions.

VIVRE ENSEMBLE UNE FORMULE QUI DEVRAIT ÊTRE INSCRITE D’URGENCE AU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL DE L’UNESCO.

Notre Association Le Crayon veut vraiment impliquer les jeunes dans son action citoyenne. Nous menons, pour cela, des actions diverses que vous pouvez retrouver sur notre site. Directement en direction des scolaires, dès la création de notre association, nous avons créé un concours de dessin avec trois catégories, primaires, collèges et lycées. La première année, après les attentats meurtriers qui ont déferlé sur notre pays, nous avions choisi le thème de « La Liberté d’expression ». Cette année, « Vivre ensemble » nous est apparu vraiment intéressant et le résultat est à la hauteur de ce que nous espérions. Nous avons reçu, venant de toute la France de très nombreux dessins et la sélection a été difficile. 

Voici la liste des gagnants 2017 :

CATÉGORIE ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE :

Ex æquo     :   

Judith Tarrerias , CE2-8 ans, 42320 - Cellieu

Judith Tarrerias , CE2-8 ans, 42320 - Cellieu

Judith a accompagné son dessin d’une très jolie lettre :

 « Je m’appelle Judith. J’ai 8 ans. Je suis en CE2. Mon école s’appelle Alphonse Daudet, c’est l’école publique de Cellieu. J’ai voulu représenter que tout le monde peut vivre ensemble (sans bombe !), les grands, les petits, les moyens, quel que soit les origines, quels que soient les handicaps, quel que soit l’argent qu’on a, la richesse, la pauvreté, quel que soit les pays, les saisons, les températures, les maisons, les jouets, les plantes…. J’ai beaucoup réfléchi, c’est la musique qui regroupe tout ça et, en plus, je joue du piano !!!

Judith signe avec un cœur. 

Son dessin a été choisi  ex æquo avec celui de:  

Noha Bafoil, CM2- 10 ans,  34800 - Nebians

  

Noha Bafoil, CM2- 10 ans, 34800 - Nebians

 

CATÉGORIE COLLÈGE :

Morgane Invuti 5°B, Collège Berty Albrecht, 83 120, Sainte-Maxime

 

Morgane Invuti 5°B, Collège Berty Albrecht, 83 120, Sainte- Maxime

CATÉGORIE LYCÉE :

Sarah Castandet, 1ère, Lycée Saint-Exupéry, 40 160 Parentis-en-Born.

Sarah Castandet, 1ère, Lycée Saint-Exupéry, 40 160 Parentis-en-Born.

Nous avons aussi décerné un prix spécial de l’Humour à :

Lucie Perrin , 3°adap., Atelier Battistini, 21121 Fontaine-les-Dijon

Lucie Perrin , 3°adap., Atelier Battistini, 21 121 Fontaine-les-Dijon

Qui a transformé en carottes joyeusement croquées par le lapin, les crocs et les griffes du géant et cruel roi Lion ! 

Chacun des lauréats recevra un lot de livres offerts par notre association.

Nous remercions ici tous les enfants et jeunes qui, individuellement,  ou à travers les enseignants de leurs établissements, ont participé à ce concours.  

Merci d’avoir su montrer que Vivre ensemble est aussi un état d’esprit. Petits et grands, chacun à leur manière et selon leur sensibilité, ont exploré et décliné ce qui permet l’harmonie à l’échelle du quotidien, dans notre environnement proche, que cette idée concerne notre pays, l’Europe, le monde. Ils ont dessiné des enfants dans la nature et avec des animaux, des mains qui s’enlacent quelle que soit la couleur de la peau, la ronde des hommes autour du monde, la musique, le sport, les jeux avec les copains et les voisins, la solidarité envers les handicapés, les plus petits, les moins forts, la tolérance envers toutes les religions... rejetant explicitement le nationalisme, les fanatismes. Au dessin, ils ont souvent ajouté des mots, des petites phrases, un poème.

En résumé, beaucoup de créativité, de réflexion et d’espoir. 

Le thème du concours de l’année à venir sera inscrit sur notre site à partir du mois de mai 2017.

Heliane BERNARD

Retour au listing