Levée d’écrou en Iran

Publié par Pierre BALLOUHEY

Mardi 17 mai 2016 | Actualité

Atena Farghadani Atena Farghadani

La section Française de la FECO (Federation of Cartoonists Organizations) regroupe une centaine de dessinateurs amateurs et professionnels, tous francophones : des Belges, des Canadiens, des Italiens, des Algériens et des Tunisiens, et des Français. Le Crayon lui donne la Parole.

Atena Farghadani a été remise en liberté le mardi 3 mai.

« La libération d’Atena Farghadani représente une victoire juridique et morale pour elle, et encourage des militants du monde entier à continuer à se mobiliser en faveur de la libération d’autres prisonniers d’opinion en Iran, ainsi que pour une réforme des lois injustes utilisées pour les envoyer en prison », a déclaré Magdalena Mughrabi, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

Farghadani_02

 

La libération d’Atena Farghadani est survenue après qu’un tribunal d’appel de Téhéran a contre toute attente ramené sa condamnation initiale - à 12 ans et neuf mois de prison - à une peine de 18 mois, qu’elle avait déjà presque entièrement purgée.
Elle avait été condamnée à 12 ans de prison pour «rassemblement et collusion en vue de nuire à la sûreté de l'État», «diffusion de propagande contre le régime», «insulte envers les membres du Parlement par le biais de peintures», «outrage au guide suprême» et outrage envers les fonctionnaires chargés de son interrogatoire, d'après un communiqué d'Amnesty International.
« Si l’heure est à la célébration, il est vital que le monde n’oublie pas qu’Atena Farghadani n’aurait pour commencer jamais dû être emprisonnée et que de nombreuses autres personnes telles qu’elle continuent à languir dans leur cellule ou vivent sous la menace d’une peine de prison pour avoir exercé leurs droits de manière pourtant pacifique. »

Farghadani_03

En haut à gauche : Dessin de soutien à Atena Farghadani de Mana Neyestani. © Mana Neyestani En bas à gauche : Dessin de soutien de Pierre Ballouhey à Atena Farghadani et à Hadi Heidari. © Pierre Ballouhey À droite : Dessin de soutien à Atena Farghadani de Kianoush Ramezani. © Kianoush Ramezani

En avril, c’est Hadi Heidari qui a été libéré. 

Heidari avait été arrêté en novembre 2015 pour un dessin en hommage aux victimes des attentats de Paris. Il avait été condamné avec sursis en 2012 pour un dessin qui était supposé insulter les anciens combattants de la guerre Iran-Irak. Il a donc purgé sa peine.

Espérons avoir souvent d’aussi bonnes nouvelles du côté des mollahs…

Pierre Ballouhey, Vice président de la FECO France

Farghadani_04

 

Autres articles de Pierre Ballouhey :

L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : « Pierre Ballouhey Président de France Cartoons s’engage au côté du Crayon. »

Parole à France Cartoons : Opération Eaten Fish France Cartoons se mobilise !

Parole à France Cartoons : « Pas de compromis avec l’antisémitisme ! » Pierre Ballouhey son président s’explique.

Parole à la FECO : « Le caricaturiste marocain, Khalid Gueddar menacé de mort. »

Parole à la FECO : « Le dessinateur Jean-Michel Renault gagne en procès face au Front National. »

Parole à la FECO : « Monsanto empoisonne (aussi) la liberté de la presse. »

Parole à la FECO : « Levée d’écrou en Iran. »

Parole à la FECO : « Le Butin de Madame Boutin. »

Parole à la FECO : « La Pas de Calais apaisé ». Le Procès du dessinateur Jean-Marie Renault face au FN. 

Libres Paroles : « Pierre Ballouhey ».

Retour au listing