Le butin de Madame Boutin

Publié par Pierre BALLOUHEY

Mercredi 16 mars 2016 | Actualité

Feco_02

La section Française de la FECO (Federation of Cartoonists Organizations) regroupe une centaine de dessinateurs amateurs et professionnels, tous francophones : des Belges, des Canadiens, des Italiens, des Algériens et des Tunisiens, et des Français. « Parole » leur sert chaque mois de tribune.

Madame Boutin est en mal de reconnaissance, son dernier livre s’est vendu à moins de cent exemplaires. Pour avoir déclaré, en avril 2014 dans la revue Charles, “L’homosexualité est une abomination” l’égérie de la manif pour tous, a été condamnée en décembre 2015 à 5000 euros pour provocation à la haine. Elle a fait appel. Elle a besoin de se refaire.
Elle rencontre l’éditeur Jacques-Marie Laffont, il se dit de gauche, ne partage pas ses opinions. Ils décident quand même de faire un livre ensemble. Mais voilà comment déjouer la malchance et éviter le bide de la précédente tentative. Bonne idée, elle va illustrer son livre de caricatures, de caricatures la moquant. Elle veut démontrer qu’elle à l’esprit large et  puis les caricatures sont à la mode.
Avec son éditeur, elle grappille dans la presse, sur les blogs des dessins raillant la grenouille de bénitier.

D.R.

D.R.

Catoune, Gil, Goubelle, Large, Na!, Baudry, Nawak… sont sélectionnés, la dame patronnesse écarte les dessins “franchement dégueu” “certains sont salaces, à la limite d’être abjectes”. Elle aime bien ces mots la pieuse Christine, salace, ignominie, abject, elle les prononce avec délectation.

L’éditeur contacte nos confrères en ses termes : « Le livre que nous souhaitons faire sera intitulé “Insolence”. Il s’agira d’un recueil de billets d’humeur insolents à propos des politiques en général. Au niveau de la circulation : Insolence sera imprimé entre 1500 et 2000 exemplaires en langue française. La diffusion sera assurée au niveau national, et ce livre se fera uniquement sous format papier. Votre dessin sera reproduit à l’intérieur, à hauteur d’un quart de page (ou éventuellement d’une demie). Confiants et professionnels ils envoient les fichiers des dessins choisis.

Surprise. Quelques semaines après, le livre se trouve dans les rayons des libraires sous le titre "Les insolences de Christine Boutin" signé par la madone des sacristies. Les dessinateurs ignoraient totalement qu'il s'agissait d'un ouvrage signé par cette dame. Ils n’ont pas été payés ou très mal, leurs dessins sont utilisés pour une cause qu'ils désavouent : la promotion de Christine Boutin et de ses idées rétrogrades. Elle apparaît sur les plateaux télé en riant à gorge déployée, montrant sa largesse d’esprit à l’égard de ces garnements de dessinateurs qui ne la ménagent pas. Son esprit qui est capable de se rabougrir subitement dès qu’on lui  parle de mariage pour tous et autres abominations.

Nos confrères sont scandalisés et désemparés. Feco-France rentre en lice, leur conseille de se contacter, de se parler pour prendre un avocat et faire retirer le livre de la vente ou exiger un correctif. Trax notre experte en matière judiciaire leur communique les coordonnées d’un spécialiste en propriété artistique. Un article est posté sur le site de Feco-France, les dessins de protestations nous parviennent.

© Bertrand Daullé, 2016, © Djony, 2016, © Pierre Ballouhey, 2016, © Nawak ; 2016

© Bertrand Daullé, 2016, © Djony, 2016, © Pierre Ballouhey, 2016, © Nawak ; 2016

 

Il y a peu, Boutin réapparaît sur un plateau télé, on lui parle de ces dessins détournés : Huhuhu ! Ils ont été payés par mon éditeur, alors basta. Petits dessineux retournez à vos crayons et tutututt.
La balle est dans le camp de nos confrères, certains veulent aller en justice, d’autres ont plutôt envie d’oublier cette abomination boutinesque.
Si un jour cette dame revient au pouvoir, elle a été ministre de Sarkozy, on peut craindre le pire pour la liberté d’expression et la propriété artistique.

Je ne peux pas m’empêcher de citer la réaction de Bob Siné : "Ça ne m’étonne pas de cette salope! Compte sur la solidarité de toute l’équipe de Siné Mensuel ! Siné (de l’hosto!)"
 
Pierre Ballouhey, Vice président de la FECO France

Remerciements à Pierre BallouheyHervé Baudry, Catoune, Bertrand DaulléDjony, Gil, GoubelleNa ! et Nawak.

© Nawak

© Nawak

 

Autres articles de Pierre Ballouhey :

L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : « Pierre Ballouhey Président de France Cartoons s’engage au côté du Crayon. »

Parole à France Cartoons : Opération Eaten Fish France Cartoons se mobilise !

Parole à France Cartoons : « Pas de compromis avec l’antisémitisme ! » Pierre Ballouhey son président s’explique.

Parole à la FECO : « Le caricaturiste marocain, Khalid Gueddar menacé de mort. »

Parole à la FECO : « Le dessinateur Jean-Michel Renault gagne en procès face au Front National. »

Parole à la FECO : « Monsanto empoisonne (aussi) la liberté de la presse. »

Parole à la FECO : « Levée d’écrou en Iran. »

Parole à la FECO : « Le Butin de Madame Boutin. »

Parole à la FECO : « La Pas de Calais apaisé ». Le Procès du dessinateur Jean-Marie Renault face au FN. 

Libres Paroles : « Pierre Ballouhey ».

Retour au listing