Le Pas de Calais “apaisé”*

Publié par Pierre BALLOUHEY

Lundi 08 février 2016 | Actualité

INVITE_FECO

La section Française de la FECO (Federation of Cartoonists Organizations) regroupe une centaine de dessinateurs amateurs et professionnels, tous francophones : des Belges, des Canadiens, des Italiens, des Algériens et des Tunisiens, et des Français. « Parole » leur servira chaque mois de tribune.

Un rassemblement de sympathisants d’extrême droite dans le Pas de Calais, quelques individus un peu excités menacent de balancer des migrants à la mer, d’autres pour s’aérer les aisselles lèvent le bras tendu comme ils l’ont vu dans des films sur les années 40. Hélas, presque une scène de la vie ordinaire.

Le 14 septembre 2014, notre collègue Jean-Michel Renault publie son dessin dans “Nord Littoral” comme d’habitude. Fin caricaturiste, il chope la ressemblance avec précision de quelques-uns de ces personnages, malicieusement il les glisse à l’eau comme ils voulaient le faire auparavant aux migrants, mais précautionneux il dessine autour d’eux de frêles esquifs. Tous ça, c’est du dessin, c’est virtuel, c’est pour rire et un peu pour se moquer. Dans le ciel, il dessine un gabian, c’est le nom qu’on donne aux goélands dans le Midi. Ce gabian moqueur et philosophe lâche un gros mot. Voilà. Pas de prophètes, de l’humour, de la férocité même, c’est un dessin satirique et on est au 21e siècle.

Dessin de Jean-Michel Renault incriminé.

Dessin de Jean-Michel Renault incriminé.

Catastrophe. Scandale. Ils se vexent, se croient injuriés, ils courent porter plainte contre le journal, son directeur de la publication et Jean-Michel Renault. Complicité d’injure publique envers un particulier, que ça s’appelle.

Dans ce pays on a le droit de se moquer des religions, des partis et de leurs partisans, ça s'appelle la démocratie et la République, la France. C'est vrai que si quelqu'un (ou une communauté) se sent injurié, calomnié, il a le droit de porter plainte et la Justice fera son œuvre.

Ces individus sont eux-mêmes des caricatures, ils se caricaturent eux-mêmes, ils caricaturent leurs adversaires, ils caricaturent toute la société. Oh, pas avec des dessins, ça demande un savoir faire, du talent. En braillant, en vociférant et en injuriant. Et l’on verra bien ce qu'en pense la Justice. Jean-Michel a confiance en ses avocats.

Une première audience a eut lieu le mardi 2 février 2016, le délibéré est pour le mois d’avril.

Entre temps une autre plainte a été déposée. Et oui, soucieux de faire part de son problème, Jean-Michel a demandé du soutien auprès de ses confrères et en a fait état sur les réseaux sociaux. Ce qui n’a pas plu aux “malheureuses victimes”.

Jean-Michel Renault est connu de tous dans le monde du dessin de presse, il a fait beaucoup pour la profession en lui offrant une vitrine de taille : L’Annuel du dessin de presse, cinq beaux livres, recueillant les dessins de toute l’année.

Les dessinateurs de Feco France et d’autres, solidaires ont réagi avec leur seule arme, le crayon. Les voilà ces dessins et ces crayons brandis pour la liberté d’expression, qui dans le pays des Droits de l’Homme est toujours menacée. Tous ces dessins sont versés au dossier, sourires dans le prétoire.

Pierre BALLOUHEY

* "La France apaisée", le nouveau slogan du FN

Dessins de Ballouhey, Battì, Botella, Daullé, Delucq, Delvallé, Dieu, Djony, Échevin, Gibo, Lo Vecchio, Maester, Malard, Nagy, Nardi, Olivero, Phil, Placide, Plop & kanKr, Ric et Rac, Rousso, Seb, Sondron, Teyssié, Veesse.

Autres articles de Pierre Ballouhey :

L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : « Pierre Ballouhey Président de France Cartoons s’engage au côté du Crayon. »

Parole à France Cartoons : Opération Eaten Fish France Cartoons se mobilise !

Parole à France Cartoons : « Pas de compromis avec l’antisémitisme ! » Pierre Ballouhey son président s’explique.

Parole à la FECO : « Le caricaturiste marocain, Khalid Gueddar menacé de mort. »

Parole à la FECO : « Le dessinateur Jean-Michel Renault gagne en procès face au Front National. »

Parole à la FECO : « Monsanto empoisonne (aussi) la liberté de la presse. »

Parole à la FECO : « Levée d’écrou en Iran. »

Parole à la FECO : « Le Butin de Madame Boutin. »

Parole à la FECO : « La Pas de Calais apaisé ». Le Procès du dessinateur Jean-Marie Renault face au FN. 

Libres Paroles : « Pierre Ballouhey ».

Retour au listing