Le Luc dans le var, nouvelle étape de notre exposition « Le F.N. au bout du crayon » : Droit de réponse à "Des coups de crayon qui agacent."

Publié par Alexandre FAURE

Mardi 10 avril 2018 | Actualité

La chorale de la "Redonne" orchestrée par David Bardy La chorale de la "Redonne" orchestrée par David Bardy

Réponse au communiqué de presse de messieurs Pascal Verrelle maire F.N. du Luc et de Geoffrey David, adjoint de ce dernier et responsable F.N. de la 4ème circonscription du Var : Communiqué adressé à Var Matin et présenté sur la page facebook de Monsieur Verrelle mettant en cause notre exposition et notre association.

Une fois de plus nous nous sommes réunis autour d’un symbole : le crayon : Le crayon des dessinateurs de presse. 158 dessinateurs de presse mobilisés contre le F.N. Des caricatures pour ne pas oublier que l’humour est aussi une façon de résister.

Cette exposition, je le rappelle, s'est montée dans les dernières semaines de l’année 2016 et les premières de 2017 dans la perspective des élections présidentielles qui se sont déroulées entre avril et mai 2017 à un moment où notre pays était confronté à la montée d’une idéologie qui menaçait les valeurs de la République et particulièrement l’une de celle qui nous est le plus chère, la liberté d’expression.

Inauguration de l’exposition « Le FN au bout du crayon, caricatures, dessins de presse et liberté d’expression » au Cannet des Maures (Var) le 7 avril 2018 avec de gauche à droite : Pascal Caffa, dessinateur de presse et président des Rencontres crayonnées pour la liberté d’expression à Carpentras, Roger Depierre, président de Ensemble pour Le Luc et le Centre Var, Alexandre Faure, président de l’association Le Crayon, Marie-José De Azavedo, Présidente de Forum Républicain à Fréjus, Francis José-Maria, président de Place Publique de Cogolin, Pascal Brun de la Coordination varoise contre l’extrême droite (codex 83) et Sereine Mauborgne, députée du Var.

© Xenoïde pour Le Ravi.

© Siné pour Siné Mensuel, mars 2014.

Nous avons décidé que cette exposition serait présentée en priorité dans les 11 municipalités qui avaient été acquises au F.N. (ou par des proches comme Meynard à Béziers) lors des dernières élections municipales. Notre tour de France a débuté le 18 mars 2017 à Cogolin dans le Var, avant de partir vers Marseille, Hayange, Mantes la Ville, Fréjus… et aujourd'hui au Cannet des Maures, commune limitrophe du Luc (83) où son maire Pascal Verrelle a refusé de la recevoir dans des locaux municipaux.

Le premier panneau de notre exposition s'ouvre par une citation de Marion Maréchal Le Pen alors députée F.N. du Vaucluse. Mots prononcés en avril 2016 sur iTÉLÉ :

« Je suis d’une génération, je crois, qui est un peu saoulée par les valeurs de la République qu’on nous sert en permanence et on ne sait pas ce qu’elles recouvrent.»

 

 

Photo du haut : de gauche à droite : Alexandre Faure, président de l’association Le Crayon, Roger Depierre, président de Ensemble pour Le Luc et le Centre Var, Francis José-Maria, président de Place Publique de Cogolin, Marie-José De Azavedo, Présidente de Forum Républicain à Fréjus et Pascal Brun de la Coordination varoise contre l’extrême droite (codex 83).

Nous tenons tout particulièrement, à remercier Roger Depierre et tous les membres du collectif citoyen Ensemble pour le Luc, ainsi que la Coordination varoise contre l’extrême droite, de nous avoir accueillis et de nous permettre de présenter  notre exposition au public du Cannet des Maures et du Luc.

à gauche de haut en bas © Besse - © Mutio - Photo du haut : de gauche à droite : Pascal Caffa, dessinateur de presse et président des Rencontres crayonnées pour la liberté d’expression à Carpentras, Alexandre Faure, président de l’association Le Crayon, Jean-Marie Bernardi, représentant du Parti Communiste, Roger Depierre, président de Ensemble pour Le Luc et le Centre Var, Marie-José De Azavedo, Présidente de Forum Républicain à Fréjus, Francis José-Maria, président de Place Publique de Cogolin, Pascal Brun de la Coordination varoise contre l’extrême droite (codex 83) et Sereine Mauborgne, députée du Var.

Avant de conclure, je veux attirer votre attention sur un communiqué de presse signé par messieurs Pascal Verrelle maire du Luc et Geoffrey David, adjoint de ce dernier et responsable F.N. de la 4ème circonscription du Var, qui a été adressé à Var Matin et présenté sur la page facebook de Monsieur Verrelle.

Ce communiqué titré " Le F.N. au bout du crayon : de qui se moque t'on? " s’ouvre par cette phrase : Une exposition « Portée par plusieurs associations d’extrême-gauche » et amalgame notre association à je cite : " une idéologie (le communisme) responsable de plusieurs dizaines de millions de morts."

Nous avons donc demandé à Var Matin un droit de réponse dont vous trouverez ci dessous l'intégralité de mon texte envoyé au journal.

De haut en bas et de gauche à droite : articles de Karine Michel, « F.N. Des coups de crayons qui agacent… », Var Matin, 1er avril 2018 - « Exposition au Cannet des Maures : Alexandre Faure répond d’un coup de crayon. », Var Matin, 07 avril 2018 – et de C.A., « Une exposition dédiée à la liberté d’expression et au refus de la censure. », Var Matin, du 11 avril 2018.

Dans l’ensemble des démocraties, la liberté d’expression, a été acquise de longue haleine, dans un combat mené depuis des siècles contre le despotisme, la censure, l’inquisition.

à gauche la chorale de la "Redonne" orchestrée par David Bardy – à droite © Gab.

En France, la Liberté d’expression s’est peu à peu imposée depuis 1789. Il a été le fruit d’une conquête démocratique. Il a été précisé et complété par un solide cadre juridique qui la garantie. La loi de 1881 sur la liberté de la presse, les lois contre la haine raciale, l’antisémitisme ou le négationnisme.  Ce combat pourtant n’est jamais terminé et la vigilance reste de mise.

Alexandre FAURE

Erratum : Je tiens à signaler que je ne suis pas dessinateur de presse comme le laisse entendre l’article paru le 11 avril dernier dans Var Matin.

Exposition organisée en partenariat avec La Coordination Nationale des Collectifs Citoyens, l'association FRANCE-CARTOONS et le Festival de la Caricature et du dessin de presse de l'Estaque (FIDEP).

à gauche de haut en bas © Ray clid- © Yakana

 

Vernissage en présence de :

De gauche à droite : Flore Hoffmann de l’association Le Crayon, Francis José-Maria, président de Place Publique de Cogolin et Marie-José De Azavedo, Présidente de Forum Républicain à Fréjus.

- Jean-Marie Bernardi, représentant du Parti Communiste,

- Pascal Brun de la Coordination varoise contre l’extrême droite (codex 83),

- Pascal Caffa, dessinateur de presse et président des Rencontres crayonnées pour la liberté d’expression de Carpentras,

- Roger Depierre, président de Ensemble pour Le Luc et le Centre Var,

- Marie-José De Azavedo, Présidente de Forum Républicain à Fréjus,

- Francis José-Maria, président de Place Publique de Cogolin,

- Sereine Mauborgne, députée du Var,

- Alexandre Faure, Marie-Camille Giraud, Flore Hoffmann, André Houlbrecque et  Benjamin Mach de l’association Le Crayon,

 et de la chorale de la "Redonne" orchestrée par David Bardy.

Autres articles concernant l'exposition "Le FN au bout du Crayon : Caricatures, dessins de presse et liberté d'expression."

- d'Alexandre Faure : L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon », Exposition itinérante sur les "terres" du F.N. : calendrier prévisionnel.

- d’Alexandre Faure : Libres paroles : Le F.N. au bout du crayon du caricaturiste Jiho.

- d'Alexandre Faure : Libres paroles : Le F.N. au bout du crayon du caricaturiste Placide.

- d’Alexandre Faure : La revue Dada partenaire du crayon.

- d’Alexandre Faure : Puget-Sur-Argens : Au bout du crayon… la liberté.

- d'Alexandre Faure : L'exposition "Le FN au bout du crayon" débarque à Mantes-La-Ville.

- d'Alexandre Faure : Le Luc nouvelle étape de notre exposition « Le F.N. au bout du crayon » : Droit de réponse.

- d'Heliane Bernard : Cogolin, le FN et le crayon 

- d'Alexandre Faure : L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : "Caricatures, dessin de presse et liberté d'expression" Une exposition itinérante pour 2017".

- de Francis José-Maria : L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon », « La Coordination Nationale des Collectifs Citoyens  s’engage au côté du Crayon. »

- de Mireille Lando (Présidente du FIDEP) et Fathy Bourayou (Fondateur et directeur artistique du FIDEP), L'exposition «Le F.N. au bout du Crayon » : « Le FIDEP s'engage au côté du Crayon. »

 - de Pierre Ballouhey : L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : « Pierre Ballouhey Président de France Cartoons s’engage au côté du Crayon. »

- De Michel Gairaud, « Le journal Le Ravi partenaire de l’exposition « Le F.N. au bout du Crayon » 

Retour au listing