LE CARICATURISTE MAROCAIN, KHALID GUEDDAR MENACÉ DE MORT

Publié par Pierre BALLOUHEY

Lundi 24 octobre 2016 | Actualité

FECO_Khalid Gueddar

La section Française de la FECO (Federation of Cartoonists Organizations) regroupe une centaine de dessinateurs amateurs et professionnels, tous francophones : des Belges, des Canadiens, des Italiens, des Algériens et des Tunisiens, et des Français. Aujourd’hui, son Président Pierre Ballouhey, nous donne des nouvelles du caricaturiste marocain, Khalid Gueddar menacé de mort pour avoir marqué son soutien à l’écrivain jordanien Nahed Hattar, assassiné par balles devant un tribunal d’Amman le 25 septembre dernier, où il était jugé pour avoir publié sur sa page Facebook une caricature considérée comme offensante envers l’islam.

Khalid Gueddar vient de remporter le Grand Prix de l’Humour Vache ex aequo avec l’Israélien, Michel Kichka au 35ème Salon International de la Caricature de Saint-Just-Le-Martel (Haute Vienne). «Dans ces moments de tensions fortes, l'idée est de mettre en lumière deux artistes vivant chacun d'un côté de la Méditerranée et œuvrant au même et juste combat, celui de la paix», a confié Gérard Vandenbroucke, président du Salon, à l'A.F.P.

Pierre Ballouhey : Bonjour Khalid. Tu as publié sur ton compte FaceBook le dessin qui a coûté la vie de l’écrivain jordanien, Nahed Hattar ?

 

Affiche du 35ème Festival International de la Caricature et du Dessin de Presse & d’Humour, réalisée par Coco © Coco

Khalid Gueddar : L'écrivain chrétien avait été arrêté le 13 août après avoir publié sur son compte Facebook une caricature se moquant des jihadistes. C’est un dessin d’un caricaturiste égyptien inconnu. On y voit un jihadiste sur un lit au paradis, entouré de deux femmes, s'adressant à Dieu comme un simple serviteur. Il lui demande d'apporter un verre de vin, des noix de cajou et lui ordonne d'emmener quelqu'un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu'il devait frapper à la porte avant d'entrer. Nahed Hattar, a été assassiné dimanche 25 septembre devant un tribunal d'Amman où il était jugé pour avoir publié cette caricature considérée comme offensante à l'islam. Dès que j’ai appris cet assassinat, j’ai posté un message sur Facebook

Pierre Ballouhey : Et tu as été menacé de mort ? Comme on te l’a conseillé, tu as noté les noms des internautes ?

Khalid Gueddar : J’ai été insulté, traîné en justice, condamné, mais c’est la première fois qu’on me menace de mort directement. Oui, j’ai relevé des noms et j’ai d’ailleurs décidé de porter plainte, la police ouvre une enquête, deux personnes ont été arrêtées.

Pierre Ballouhey : Est-ce que la police a veillé à ta sécurité, comme tu l’as demandé ?

Khalid Gueddar : Je ne demande pas de protection privée ni de gardes du corps, j’exige seulement que les autorités réagissent et prennent au sérieux ces menaces avant que quelqu’un ne passe à l’acte. Il va y avoir un procès bientôt pour menace de mort.

Pierre Ballouhey : Il y a beaucoup de jihadistes au Maroc ?

Khalid Gueddar : Oui, beaucoup, c’est le plus nombreux contingent avec les Tunisiens et les Français.

De gauche à droite : Daryl Cagle, Djamel Lounis, Denise Ballouhey, Michel Kichka, Khalid Gueddar, Pierre Ballouhey et Fathy Bourayou au 35ème Salon International de la Caricature de Saint-Just-Le-Martel.

© Trax. Dessin reçu le 31 octobre 2016 de la dessinatrice Trax, accompagné de ces mots: "Dessin de soutien à notre impressionnant camarade, Khalid Gueddar. Trax"

Pierre Ballouhey : Tu viens de remporter le Prix de l’Humour Vache ex aequo avec l’Israélien, Michel Kichka. Félicitations. Est-ce que cela ne va pas t’apporter quelques nouvelles critiques et menaces d’être associé avec un Israélien ?

Khalid Gueddar : Je ne pense pas, il y a encore beaucoup de Juifs au Maroc, même dans l’entourage de la famille royale. Il y a beaucoup de Juifs Marocains en Israël, ils viennent en vacances au Maroc. On est tous les deux membres de Cartooning for Peace, on est pour la paix. Arafat a bien reçu le Prix Nobel avec Rabin.

Pierre Ballouhey : Tu as été membre de Feco-France ?

Khalid Gueddar : Oui, j’ai habité en France à une période où c’était difficile pour moi au Maroc et j’ai adhéré à Feco-France. Ils m’ont bien soutenu et vous me soutiendrez encore.

Pierre Ballouhey : Merci beaucoup et prend soin de toi, tu sais qu’on t’aime beaucoup ici.Tiens nous au courant dès ton retour à Casablanca.

Entretien réalisé par Pierre BALLOUHEY, Saint-Just le Martel, dimanche 9 octobre 2016

Remerciements à : Bearboz, Coco, Yassin Latrache, Mykaïa, Plantu, et Soulcié,

Khalid GUEDDAR, fondateur de la revue satirique Baboubi, fut condamné en février 2010 à trois ans de prison avec sursis pour avoir représenté le prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, qui venait de célébrer son mariage avec Anissa Lehmkuhl, sur le site web satirique Bakchich.

 

Selon le pouvoir marocain, le caricaturiste avait déformé l'étoile du drapeau chérifien en l'assimilant à l'étoile de David, et s'était rendu coupable «d'insinuations» en représentant Moulay Ismaïl avec le bras tendu, à la manière d'un salut nazi.).

Le caricaturiste marocain n’en continue néanmoins pas moins de fustiger l’actualité et le pouvoir chérifien à grands coups de crayons notamment dans Al Asr, Demain Magazine, Le journal Hebdo, le Gri-Gri international et occasionnellement dans Courrier international et  El Mundo.

 

La communauté des dessinateurs de presse et caricaturistes s’est à de nombreuses reprises mobilisée pour soutenir le caricaturiste marocain fondateur et directeur de la revue satirique Baboubi :

 

 

 

 

 

Autres articles de Pierre Ballouhey :

L’Exposition « Le F.N. au bout du Crayon » : « Pierre Ballouhey Président de France Cartoons s’engage au côté du Crayon. »

Parole à France Cartoons : Opération Eaten Fish France Cartoons se mobilise !

Parole à France Cartoons : « Pas de compromis avec l’antisémitisme ! » Pierre Ballouhey son président s’explique.

Parole à la FECO : « Le caricaturiste marocain, Khalid Gueddar menacé de mort. »

Parole à la FECO : « Le dessinateur Jean-Michel Renault gagne en procès face au Front National. »

Parole à la FECO : « Monsanto empoisonne (aussi) la liberté de la presse. »

Parole à la FECO : « Levée d’écrou en Iran. »

Parole à la FECO : « Le Butin de Madame Boutin. »

Parole à la FECO : « La Pas de Calais apaisé ». Le Procès du dessinateur Jean-Marie Renault face au FN. 

Libres Paroles : « Pierre Ballouhey ».


Khalid-gueddar par bakchichinfo

Retour au listing