HUMEUR D’HUMOUR : Concours pour Angoulême !

Publié par Heliane BERNARD

Mercredi 03 février 2016 | Actualité

La dessinatrice tunisienne Nadia Khiari a reçu samedi au Festival off de la BD d'Angoulême le prix "couilles-au-cul" récompensant "le courage artis... La dessinatrice tunisienne Nadia Khiari a reçu samedi au Festival off de la BD d'Angoulême le prix "couilles-au-cul" récompensant "le courage artistique d'un auteur". D.R.

Un petit billet lancé sur notre site de façon aussi aléatoire que peut l’être l’humeur.

Nadia Khiari, Le Crayon l’a exposée à Ramatuelle. C’était un bel honneur et un plaisir d’entendre les rires énormes des visiteurs devant ses dessins et les sourires de contentement quand ils repartaient. Le Festival off d’Angoulême vient de lui décerner un prix. Le prix Couilles-au-cul. A-t-on raison d’être choqué ? Pas par l’honneur, elle le mérite largement ! Pas par le mot. Non. Seulement parce que le courage ne semble, par ce titre, n’être l’apanage que de ceux qui en ont, des couilles au cul.  Comme s’il ne pouvait y avoir aucune femme dans la catégorie témérité ou résistance. Entre Marjane Satrapi, Nadia Khiari et bien d’autres d’ailleurs, elles montrent pourtant du courage, sans tambour ni trompette, sans couilles ? C’est juste pour ça que je suis choquée mais tellement fière finalement et ça a du la faire bien rigoler notre Nadia ! … qui a déclaré : "Je dédie ce prix à tous ceux qui privilégient la liberté à la sécurité, ceux qui n'ont pas peur, ceux qui résistent."

L’idée, maintenant, c’est de trouver un intitulé de prix, bien rigolard, gras comme la caricature, qui nous fasse pouffer d’un  rire énorme et de demander encore à leurs auteures d’en avoir, des couilles.

Heliane BERNARD

 

Retour au listing