Rencontres avec des dessinateurs de presse

Mieux comprendre l’image pour mieux désapprendre l’intolérance.

Kianoush Ramezani, "Atena-is-Free", 2016 © Kianoush Ramezani

Kianoush Ramezani, "Atena-is-Free", 2016 © Kianoush Ramezani

« Le dessin d’humour n’est pas un divertissement innocent. La preuve en est que toutes les dictatures tordent le cou aux humoristes. » (Michel Ragon)

Et pour reprendre la formule du titre du film de Stéphanie Valloatto, les dessinateurs de presse sont les « fantassins de la démocratie » et les garants de la liberté d’opinion.

En initiant ces rencontres entre élèves et dessinateurs de presse, et grâce à leurs témoignages, l’association Le Crayon souhaite contribuer  à une meilleure compréhension du rôle essentiel du dessin de presse dans le débat démocratique, de l’humour, de la satire et de l’impertinence dans l’observation de ce qui fait notre quotidien, notre environnement social, économique, politique ou culturel.

Chaque rencontre partira de la découverte d’images du dessinateur. Cela permettra d’initier des questions et d’ouvrir le dialogue avec les élèves. Le témoignage du dessinateur pourra s’appuyer sur la projection d’un petit film le concernant ou abordant la question du dessin de presse.

Pistes de travail :

  • Partager des expériences de vie.
  • Décrypter le langage de l’image et comprendre les enjeux et la place du dessin de presse.
  • Comprendre comment nait une idée. Comment un dessin peut traduire une émotion, une opinion ?
  • Découvrir un métier : Les étapes successives de la réalisation d'un dessin (calques, esquisses, repentirs, tracé définitif, mise en couleurs). Le rapport texte/image : Comment le texte peut seconder ou accompagner l’image… ou comment l’image se suffit à elle seule.
  • Mieux appréhender les difficultés et les contraintes d’un métier : Partagés entre humour et humeur, entre pertinence et impertinence, les dessinateurs de presse sont soumis à l’actualité et travaillent souvent dans l’urgence. Ils peuvent être confrontés à des tabous, à l’intolérance de certains milieux intégristes ou encore aux pressions des milieux économiques ou politiques.
  • Comprendre enfin les risques d’un métier. Les dessinateurs de presse peuvent être confrontés à la censure voire à des menaces qui les mettent en danger.

Mise en place des rencontres

Envisagées comme un outil au service des enseignants, ces rencontres pourront s’intégrer dans une progression annuelle ou dans le cadre plus précis d’une séquence pédagogique.

Un entretien préalable avec l’enseignant (ou les enseignants (lettres, arts plastiques…) est indispensable.

Le nombre maximum de participants par rencontre est de 1 classe :

  • Catégorie 1 : CM1 et CM2
  • Catégorie 2 : Collège
  • Catégorie 3 : Lycée

Matériel requis :

La salle sera pourvue d’un vidéo projecteur relié à un ordinateur pour visionner les dessins sur un écran à partir d’une clé Usb.

Prix de l’intervention :

230 euros pour une présence 4 heures, pouvant se répartir en quatre rencontres d’une heure ou deux rencontres de deux heures.

Frais :

Les frais de restauration seront pris en charge par l’établissement.

Les frais de déplacement seront :

  • gratuits dans un rayon de 30 km.
  • de 30 euros dans le département
  • de 50 euros dans la région
  • Au delà les frais de déplacement seront fixés sur la base d’un transport SNCF ou sur la base d’un tarif proposé par Mappy ou Michelin dans le cadre d’un déplacement en voiture.

Dans l’hypothèse d’un déplacement sur plusieurs jours, les frais d’hébergement seront également pris en charge par l’établissement concerné.

Contact :

alexandre.faure@lecrayon.net

 

DESSINATEURS intervenants :

13 - BOUCHES-DU-RHÔNE

Fathy Bourayou (13 – Bouches-du Rhône - PACA)

© Fathy Bourayou

© Fathy Bourayou, autoportrait

Dessinateur et caricaturiste algérien passionné, combattant pour la laïcité, Fathy Bourayou s’est exilé à Marseille où il a créé à l’Estaque le Festival international de la caricature, du dessin de presse et de la satire. En 1994, il quitte l'Algérie pour venir vivre à Marseille. Il intervient régulièrement dans les écoles. Aujourd'hui, il travaille au Ravi, le mensuel satirique régional, à Med’In Marseille, une TV associative sur le net, au journal du Maghreb à Aix en Provence, et dans le journal de Richard Martin... le directeur du théâtre Toursky. Il intervient régulièrement dans les établissements scolaires de la région marseillaise. Le Crayon est allé à sa rencontre et à publié le fruit de cet entretien dans le cadre de sa rubrique Libres paroles.

 

Ysope (13 – Bouches du Rhône – PACA)

© Ysope Autoportrait

© Ysope Autoportrait

© Ysope, autoportrait

Jeff alias Ysope est né l’année où Martin Luther King a reçu le prix Nobel de la paix. Graphiste de formation, Ysope se lance dans le dessin de presse en 2008. Il travaille notamment dans la presse pour Le Ravi (Mensuel d'enquête et de satire en Paca), Le Courrier d'Aix, Le Sans-culotte Vendéen, l'Almanach Vermot... Mais aussi pour les éditeurs scolaires (Hachette, Vuibert...).Il intervient régulièrement depuis plusieurs années dans les écoles, collèges et lycées (notamment lors du festival de Téloché à côté du Mans) mais aussi à Marseille et dans la région PACA.

 

 

16 – CHARENTE

Jean Noël Malinge (16 – Charente – Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes)

©Jannoel

©Jannoel

© Ïannoël

Jean Noël Malinge, alias Jannoel, dessinateur de presse, vit et travaille à Angoulême. Après un riche parcours professionnel dans le monde du dessin animé et amoureux fou du dessin d’humour, il a travaillé pour le Reader Digest sur le sens de l’image et son rapport au texte ou à sa légende. Il enseigne aujourd’hui pour les étudiants et les enfants de 6 à 106 ans, le story-board et le dessin d’humour, dans différentes écoles d’art. Il participe chaque année au Festival de Saint-Just le Martel et partage ses dessins sur les réseaux sociaux.

 

 

 

21 – CÔTE D'OR

Battistini (21 - Côte d’Or – Région Bourgogne Franche-Comté.)   

© Battistini

© Battistini

© Battistini, autoportrait

Dessinateur de presse, Laurent Battistini a collaboré pendant 20 ans au quotidien régional Le Bien-Public- Les Dépêches de Dijon diffusé en Côte-d’Or. Aujourd’hui, il dessine à L’Agglorieuse, hebdomadaire satirique de  Montpellier et illustre la « Une »  de Dijon hebdo. Caricaturiste évènementiel, Battistini se “produit”  également lors de diverses manifestations : salons de dessins (Longvic-Dijon, Orléans, Suresnes, St-Just-le-Martel, Rive de Gier, Lyon, Carquefou, Le Poiçonnet) ou dans des Salons du livre, séminaires, télévision, comités d’entreprises… où il dessine en direct, réagissant aux commentaires des différents intervenants. Il anime depuis plus de 15 ans régulièrement des ateliers de dessins dans les écoles, collèges et lycées dans le département de Côte-d’Or ainsi que dans les départements limitrophes. C’est d’ailleurs dans ce cadre que Le Crayon a croisé son chemin en récompensant à l’occasion de son concours de dessins 2015, le dessin de Garance Perret, de 5ème, réalisé dans le cadre de l’atelier d’arts plastiques qu’il anime à Saulon la Chapelle. Battistini a également travaillé 6 ans au quartier des mineurs de la maison d’arrêt de Dijon.

2 A & 2 B - CORSE

Batti Manfruelli (2B Corse)

Batti

Batti

© Batti, autoportrait

Battì dessine dans la presse insulaire depuis les années 80 (aujourd’hui le magazine « ICN ») et continue en même temps à faire des affiches, de l’illustration et de la publicité. Il a publié plusieurs recueils de dessins dont une BD et collaboré à bon nombre d’ouvrages pédagogiques du CRDP de Corse. Il essaie de prolonger le dessin et la caricature en 3D en s’intéressant activement à la sculpture. Participe à plusieurs expositions et salons en France et à l’étranger dont celui de « Cartoons in Tavagna » organisé en Corse au mois d’aout.

 

 

31 – HAUTE-GARONNE

Biz (31 – Haute-Garonne – Région Languedoc-Midi-Pyrénées)

Biz

Biz

© ßiz

Pierre Bizalion, alias BIZ, attrape le virus du dessin en 1978. Depuis, il n'a pas réussi à se vacciner... Il travaille pour la presse quotidienne (La Croix, Sud Ouest, L’Alsace, La Dordogne Libre, L’Est Républicain, Centre Presse), réalise des dessins et des jeux pour la presse périodique (Le Journal de Mickey, Kid’s Mag, French Weeks…), et la presse spécialisée (Coordination Nationale Infirmière, Confédération Paysanne 24, Chart’s, Koki Infos, Macif).
Bizonçoit également affiches, illustrations pour des ouvrages éducatifs, expositions, et des dessins pour Internet.
Animations caricatures et dessins en direct au cours de congrès et séminaires.
Biz intervient régulièrement dans les écoles, les collèges et les lycées pour montrer les différents types de dessins qu'il a réalisé pour la presse (dessins d'actu, illustrations, croquis d'audience...) et apprend aux élèves à réaliser un dessin sur un thème donné.
Invité en 2009 par les Alliances Françaises de Russie, il a animé des ateliers et a présidé un jury de concours de dessins de presse.
Basé à Toulouse, il peut aussi intervenir dans les départements limitrophes.
Ses dessins sont également visibles sur son blog ainsi que sur le site de Calameo.

34 - HÉRAULT

Olivier Ganan (34 – Hérault - Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.)

Ganan

Ganan

© Ganan, autoportrait

Président de l’association de dessinateurs “Bar à Mines” Olivier Ganan a débuté le dessin dès son plus jeune âge. Il se lance dès l’été 2001 en tant que caricaturiste. Oscillant entre la passion du dessin et celle du football, il arrive à concilier les deux en 2004 en devenant Caricaturiste officiel de l’A.S. Saint Etienne. Il travaillera ensuite pour le F.C Nantes, le R.C Lens et le P.S.G. Depuis 2012, Olivier Ganan pratique également le dessin de presse, d’humour et la Bande dessinée. Il travaille pour de nombreuses entreprises, associations et municipalités. Il fait également parti de l’association « Mâles à Bar » “  avec laquelle il participe à trois albums de B.D. collectifs, et participe à l’album de caricatures collectif “ Marciac terre de Jazz”.
Olivier Ganan enseigne les arts plastiques à Béziers et anime des ateliers de dessins de presse dans l’Hérault ainsi que dans les départements limitrophes.

Jean-Michel Renault  (34 - Hérault - Occitanie)

© Jean-Michel Renault, autoportrait

© Jean-Michel Renault

Jean-Michel Renault entre en 1973 dans l’équipe du journal Pilote, jusqu’à son départ, en 1979, pour les Antilles où il crée le personnage BD « Tibitin » (3 albums). Après un long et enrichissant parcours dans le monde de l’édition, il revient à ses crayons en 1988 pour « La Vie de Salvador Dali en BD » (Éd R. Laffont), puis en 2004 pour plusieurs ouvrages dessinés : « Mines de rire «  et MDR ! » où il réunit les caricatures des plus grands humoristes français (2005, éd. Pat à Pan), puis « Censure et caricatures », ouvrage de référence sur la censure (2006, éd. Pat à Pan). Il livre actuellement ses dessins à deux journaux : l’hebdomadaire satirique L’Agglorieuse (Montpellier), et le quotidien Nord Littoral (Calais et la côte d’Opale). Sa longue expérience dans le dessin de presse l’amène régulièrement à être invité à parler de son métier et mener des ateliers de caricature dans le cadre scolaire : collèges, lycées et médiathèques de Montpellier, Narbonne, Frontignan…,  ainsi que pour les prestigieuses écoles supérieures d’animation 3D, l’ESMA, de Montpellier et de Toulouse.

38 - ISÈRE

Pierre Ballouhey (38 – Isère – Rhône-Alpes)

© Pierre Ballouhey_01

© Pierre Ballouhey

© ßallouhey

Dessinateur, Vice-président de Feco-France, (section française de la Federation of Cartoonists Organizations), Pierre Ballouhey défend avec ses crayons la liberté d’expression et les valeurs de la laïcité. Il se bat pour la défense des dessinateurs victimes des dictatures. Il a beaucoup publié et publie encore en presse papier pour Fluide Glacial, The New-Yorker, The Guardian, 60 millions de consommateurs, Jeune Afrique, Zélium, Les Épines et d’autres titres plus occasionnellement. Sur la toile, il est très présent par son blog, sur les réseaux sociaux et sur les sites qui hébergent ses dessins : Iconovox, Cagle Cartoons, Cartooning for Peace et Feco France. Il a enseigné le dessin à l’école de dessin Émile-Cohl à Lyon et intervient régulièrement dans les écoles de l’Isère, du Rhône, de la Drôme et des Savoie.
Le crayon est allé à sa rencontre et à publié le fruit de cet entretien dans le cadre de sa rubrique Libres paroles.

 

68 – HAUT-RHIN

Phil (68 – Haut-Rhin - Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine)

Phil

Phil

© Phil, Soutien à Eaten Fish, février 2017

Artiste autodidacte, dessinateur militant, Philippe Umbdenstock, alias Phil,  soutient souvent les faibles (n’aimant pas trop l’effort) (dixit) en étant complice du monde associatif. Dans la presse, on peut découvrir ses dessins dans les Dernières Nouvelles d’Alsace. Phil partage aussi ses traits d’humour avec ses amis sur les réseaux sociaux.
Ce vieux dessinateur « rock’n’roll », plus jeune que Mick Jagger et moins mort que Brian Jones est également « crayon » du groupe Ange où il apporte une touche personnelle aux pochettes de la bande à Décamps.
Voilà 30 ans qu’il exerce le métier de dessinateur de presse en Austrasie, Acalie ou Rhin-Champagne, on ne sait pas encore le nom de cette nouvelle région à l’heure où nous écrivons ces lignes.
Depuis les attentats de Charlie, il intervient souvent dans les écoles, collèges et lycées pour expliquer son travail et échanger avec les élèves sur les thèmes touchant à la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté de rire, de tout ?
Il a également animé des ateliers “dessin de presse” dans le milieu carcéral. Il vit et travaille à Wihr-au-Val dans le Haut-Rhin.

76 – SEINE-MARITIME

Djony (76 – Seine-Maritime – Région Normandie)

Djony

Djony

© Djony, autoportrait

Djony Rubio, alias Djony, dessinateur de presse, auteur d’un ouvrage de caricatures sur la série Plus Belle la Vie (préfacé par l’humoriste Titoff) et plus récemment d’un autre livre sur les Normands célèbres, intervient dans des hebdos locaux comme L’Orne Hebdo, ou Le Réveil Normand  ou encore dans le mensuel Normandie Magazine. On peut également découvrir ses dessins dans des revues spécialisées ainsi que dans le bimestriel satirique Zélium ou encore le magazine Marianne. Il fait partie du collectif Baramines.Djony vit et travaille à Rouen et anime des ateliers de dessins de presse dans la Seine-Maritime ainsi que dans les départements limitrophes.

 

 

83 - VAR

Olive : Maquettiste et dessinateur de presse / 83 – Var - PACA

© Olive, 2016

© Olive, autoportrait

Passionné de dessin  depuis l’âge de 7 ans, Olivier Schmidt obtient son diplôme de plasticien aux Beaux-arts de Metz. Dessinateur, il est invité à de nombreux festivals de dessin de presse et de caricature. En 2014, il obtient le prix du public au Festival de Cheval Blanc. Avec 16 autres dessinateurs, il a créé l’association Bar à Mines, et diffuse ses dessins sur le net ainsi que dans les revues À Gauche, et Savoir et Formation. Il est co-organisateur du Festival de Dessin de Presse de Saint-Jean Cap-Ferrat.

 

 

 

84 – VAUCLUSE

Pascal Caffa (24 Vaucluse – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur)

© Pascal Caffa

© Pascal Caffa, autoportrait

Dessinateur humoriste, créateur de strip (B.D. de 3, 4 images, Les Caffa'Strophes) et de BD pédagogiques, Pascal Caffa  a fait les Beaux-Arts à Aix-en-Provence et Marseille, complétés par une formation technique pour tout ce qui touche les métiers d’imprimerie et du graphisme. Avec son épouse ils ont créé il y a 20 ans leur studio de création et communication visuelle les 1001 Mains. Fort d’une expérience d’interventions dans des établissements scolaires de la région marseillaise et sur Miramas, Pascal Caffa a repris le crayon de plus belle  depuis l'attentat contre la rédaction de Charlie : "Pour nous autres dessinateurs, c'est notre façon de ne pas céder à la terreur. Ses dessins sont régulièrement publiés sur sa page Facebook  ou sur son site

 

 

93 - SEINE SAINT-DENIS

Delucq (Seine Saint Denis 93) :

Delucq

Delucq

© Delucq, autoportrait

Xavier Delucq, dessinateur de presse, d’humour, de BD, musicien et enseignant. Delucq dessine pour le Huffington Post, 28 Minutes sur Arte, le quotidien des Vosges “Vosges Matin” et l’hebdomadaire du Val d’Oise “L’Echo Régional”. Il partage ses dessins par le biais des réseaux sociaux : Twitter et sur sa page facebook. Delucq publie une bande-dessinée sur la vie d’un enseignant et le monde de l’école en 2014 “Retour à l’Ecole”. Il enseigne en primaire en Seine Saint Denis depuis plus de 18 ans. Par la rencontre, il peut partager son expérience du dessin de presse, sa confrontation à la censure, aux thèmes religieux mais aussi expliquer la lecture d’un dessin et sa réalisation étape par étape. Delucq peut intervenir dans la région de Seine Saint Denis et les communes proches.