Ateliers : Éducation à l'image

UNE LECTURE DU DESSIN DE PRESSE AVEC UNE MISE EN PERSPECTIVE DE L’HISTOIRE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE.

© Fabrice Erre, La rédaction de Charlie hebdo attaquée, blog Le Monde Une année au lycée, 7 janvier 2015

© Fabrice Erre, La rédaction de Charlie hebdo attaquée, blog Le Monde Une année au lycée, 7 janvier 2015

 

Agiter les méninges pour une meilleure réflexion et compréhension du rire et de la satire.

Parce qu’apprendre, c’est comprendre, et comprendre, c’est s’ouvrir l’esprit, c’est acquérir plus de tolérance, nous allons, avec cet atelier, agiter les méninges pour une meilleure réflexion et compréhension du rire et de la satire à travers les dessins de presse et des images en général. Nous allons les montrer, les analyser, les décrypter, les décortiquer, les peler comme des oignons pour en trouver le cœur, la substantifique moelle. Face au déferlement de critiques, aux incompréhensions, aux jugements erronés, nos enfants ou adolescents doivent apprendre à réfléchir à ce qu’ils voient avec plus de distance, sans céder aux sirènes de certaines rumeurs propagées sur le net par des fondamentalistes et intégristes de tous bords.

Dans quel contexte historique ou d’actualité un dessin a-t-il été fait ? Pour quel public ? Que dit ce dessin ? Que veut-il nous dire ? Comment en décrypter les règles, les rouages, les codes, les symboles ? Comment ne pas amalgamer la liberté d’expression à l’injure ou à la diffamation. Quelles en sont ses limites dans le cadre d’une démocratie laïque et républicaine? La démocratie et la laïcité ne peuvent s’exprimer que si le Droit à la liberté d’expression est respecté. Les dessins de presse peuvent ébranler notre train-train cérébral. Encore faut-il savoir les décoder.

En un mot, quatre ateliers pour aiguiser notre sens critique et pour mieux vivre ensemble dans le respect des valeurs, des philosophies et des croyances de chacun. Montrer combien en somme le dessin de presse participe à la vie sociale, pour mieux vivre ensemble en préservant la liberté de chacun dans le souci de l’intérêt général.

 

ATELIER I : Une histoire dU DESSIN DE PRESSE à travers  les grandes étapes de l’histoire de la presse (2 heures)

Anonyme, Liberté de la presse, 1800, BNF, Cabinet des estampes

Anonyme, Liberté de la presse, 1800, BNF, Cabinet des estampes

© Michel Kichka, Liberté d’expression, janvier 2015

© Michel Kichka, Liberté d’expression, janvier 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les grandes étapes de l’histoire de la presse  et notamment l’essor de la presse satirique aux 19eme et 20eme siècles.
  • Le rôle de la presse et du dessin de presse dans le développement des valeurs et des vertus républicaines : la liberté de conscience (croire ou ne pas croire), la liberté d’expression par la satire, la laïcité, clé du pacte républicain...
ATELIER II : Une histoire de la caricature (2 heures)

Quentin Metsys

Quentin Metsys, La Vieille femme grotesque ou l’affreuse Duchesse, vers 1525-1530, huile sur bois, 64,2 x 45,4 cm., détail, Londres National Gallery

Les Guignols de L’info, marionnette de P.P.D.A.

Les Guignols de L’info, marionnette de P.P.D.A.

 

 

 

 

 

 

 

  • L’évolution d’un genre, la caricature, depuis la Renaissance, en passant par le siècle des Lumières, la Révolution…, jusqu’aux Guignols de l’info.
  • Le langage de la caricature et ses codes à travers l’exagération des défauts à des fins comiques, le recours à l’’animalisation…
  • Les différents usages de la caricature à travers l’histoire : Amuser les proches, ridiculiser les adversaires religieux et politiques, se moquer des ennemis, la satire sociale…
ATELIER III : Une histoire DES RAPPORTS DU DESSIN DE PRESSE ET DES POUVOIRS (2 heures)

Philipon

Philipon, lithographie de soutien vendue chez Aubert, en novembre1831 pour pouvoir rembourser l’amende infligée au caricaturiste Philipon emprisonné à Sainte-Pélagie.

Charlie Hebdo, N°1, 23 novembre 1970.

Charlie Hebdo, N°1, 23 novembre 1970. Numéro paru après la censure du n°94 de L’Hebdo Hara-Kiri, titré en couverture « Bal tragique à Colombey : 1 mort » paru un jour après la mort du général De Gaulle. Son décès suivait de peu la tragédie du dancing de Saint-Laurent-du-Pont qui avait fait 156 morts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • L’histoire de l’instrumentalisation de la caricature à travers les exemples du racisme, du sexisme, ou de l’homophobie.
  • L’histoire protéiforme de la censure ou des atteintes à la liberté de la presse.   
ATELIER IV : Dessine moi une idée : ABORDER LES THÈMES ESSENTIELS DE LA PENSÉE CITOYENNE (2 HEURES)

© Kianoush Ramezani

  • © Kianoush Ramezani

    L’atelier aborde par le dessin de presse des thèmes comme : la liberté, l’égalité, la fraternité, la solidarité, la justice, la citoyenneté, la démocratie, la  laïcité, le rire, la satire, le métissage, le respect, la mémoire, l’écologie, l’engagement, le vivre ensemble… et permet d’en décrypter les rouages, les codes, et les symboles.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DES QUATRE ATELIERS

Mieux comprendre l’image pour mieux désapprendre l’intolérance.

Mise en place :

  • Un entretien préalable avec l’enseignant ou les enseignants (histoire, géographie, lettres, arts plastiques…) est indispensable.
  • Chaque atelier conférence dure 2 heures.
  • Envisagé comme un outil au service des enseignants, des modifications peuvent être apportées afin d’intégrer cet atelier dans une progression annuelle ou dans le cadre plus précis d’une séquence pédagogique.
  • Le nombre maximum de participants par atelier est de 1 classe.

public :

Le nombre maximum de participants par atelier est de 1 classe.
L’atelier sera adapté à l’âge des élèves :

  • - Catégorie 1 : Primaire
  • - Catégorie 2 : Collèges
  • - Catégorie 3 : Lycées

Matériel requis :

1 ordinateur et 1 vidéoprojecteur.  

Prix de l’intervention :

230 euros  pour 2 ateliers de 2 heures.

Frais :

Frais de déplacement :

  • - Gratuit dans un rayon de 30 km.
  • - 30 euros dans le département
  • - 50 euros dans la région
  • - Au delà de la région d’origine de l’intervenant, les frais de déplacement seront fixés sur la base d’un transport SNCF.

Dans l’hypothèse d’un déplacement sur plusieurs jours, Les frais d’hébergement et de restauration éventuels seront également pris en charge par l’établissement demandeur.

INTERVENANT :

Atelier animé par Alexandre Faure (83 – Var - PACA) : Docteur en histoire, cofondateur avec Heliane Bernard de la revue d’initiation à l’art Dada et de la revue 9 de Cœur. Auteur de nombreux livres jeunesse dont la collection Phil’Art aux éditions Milan.

Contact :

alexandre.faure@lecrayon.net

Remerciements à : Fabrice Erre et à Michel Kichka